Mot de passe oublié ? Cliquez ici

Pas encore de compte ? S'enregistrer
Me connecter

Westfield FW 300

Production : en cours depuis 2009
Tarif de base : 38.000 €
Moteur : Opel Corsa OPC
Cylindrée : 1.598 cm3 Alésage x course (mm): 79,0 x 81,5
Puissance maxi : 192 CV à 5.850 tr/min
Couple maxi : 265 Nm avec oberboost
Alimentation : Injection électronique + turbo Borg-Warner avec intercooler
Vitesse maxi :environ 230 km/h
0 à 100 km/h : 4,7s 400 m d.a. : 13,0s
Poids : 630 kg

La Westfield Sport Turbo, ou aussi dénommée FW300 sur certains marchés, est la première réplique de Seven Westfield à être munie d’un turbo. Le moteur, qui développe 192 CV et 27 Nm de couple avec l’overboost, garanti des sensations palpitantes ! Bénéficiant d’une homologation européenne en petite série, le châssis a été entièrement revu. Il permet d’avoir le même espace côté pilote que côté passager, ce qui est nouveau chez Westfield qui privilégiait jusqu’à présent la place « pilote », située à droite. Réalisé en CAO, « à l’usine », ce châssis a gagné en rigidité et assure une excellente tenue de route. Le « wide track » proposé de série stabilise cette Seven et lui permet d’affronter la piste en toute sérénité. L’habitacle en aluminium est revêtu d’une carrosserie en polyester dont le « gel-coat » présente des teintes très profondes, et donc très facile à entretenir. Cette carrosserie FW a été également revue et elle est maintenant un peu plus large, ce qui la situe entre un châssis S3 de Caterham et une CSR. Cela permet ainsi aux grands gabarits d’être à l’aise avec un montant latéral très reculé au niveau du coude, à l’image des Donkervoort. Le caractère du moteur, le comportement du châssis et la finition de cette Seven rappelle beaucoup la Donkervoort D8, mais avec un tarif qui la rappelle beaucoup moins ! Certains spécialistes proposent des optimisations pour le circuit qui transforment la Westfield Sport Turbo en une véritable bête de course.

Westfield Megabusa

Production : En cours, depuis 2000
Tarif de base : 55 000 Euros
Moteur : Suzuki Hayabusa
Cylindrée : 1.299 cm3 Alésage x course (mm) : 81 x 63
Puissance maxi : 180 CV à 9.800 tr/min
Couple maxi : 138 Nm à 9.000 tr/min
Alimentation : injection électronique
Vitesse Maxi : 219 km/h
0 à 100 km/h : 3.48s 400 m d.a. : 10s
Poids : 472 kg

La Mégabusa est la version la plus extrême produite par l’usine Westfield. L’auto entièrement construite à la main bénéficie de tous les équipements les plus performants pour une utilisation piste. Elle n’a pas d’homologation Européenne, la voiture présentée ici est l’unique modèle en France ayant été réceptionné à titre isolé. Dans sa version de base, elle est équipée du train avant wide track, d’amortisseurs Nitrons réglables en compression et détente, de quatre roues indépendantes à triangles superposés et d’un freinage avant AP Racing 4 pistons sur disques ventilés. La partie mécanique n’a pas été oubliée avec une boîte séquentielle 6 vitesses aidée par un système de passage de vitesses par palettes au volant type F1 avec « shifter » qui permet des changements ultra rapides. La Mégabusa possède ainsi des accélérations dignes d’une moto sportive, dont elle reprend le moteur .Avec un rapport poids-puissant de 2.2 cette auto au comportement de monoplace donne toute sa quintessence qu’il convient néanmoins d’apprivoiser sous peine de sanction immédiate. Malgré ce tempérament rageur, cette voiture autorise aussi de belles balades grâce à la souplesse du moteur permettant de cruiser à 4.000 tr/min.